OPiCitations

Sujet "mort" : 56 résultats (sur 3386 citations)

mort

Bien que je n’aie pas peur de la mort, j’aime mieux être ailleurs quand ça se produira.

mort

Ceci est tout à fait inhabituel, dit-il. Aucun cas n’est habituel, répondis-je. Toute mort est unique.

mort

Celui des maux qui nous inspire le plus d’horreur, la mort, n’est rien pour nous, puisque tant que nous sommes là nous-mêmes, la mort n’y est pas, et que, quand la mort est là, nous n’y sommes plus.

mort

Celui qui a vaincu la peur peut se croire immortel ; celui qui ne la connaît pas, l’est. Il est probable qu’au paradis les créatures disparaissaient aussi, mais ne connaissant pas la peur de mourir, elles ne mouraient en somme jamais. La peur est une mort de chaque instant.

mort

C’est aussi le navire qui coule. Que puis-je faire ? Je me borne à faire ce qui est en mon pouvoir : me noyer sans éprouver la peur, sans rien, sans accuser Dieu, mais sachant que ce qui est né doit aussi périr. Je ne suis pas éternel mais je suis homme, partie du tout.

mort

C’est le propre des gens normaux que de considérer la mort comme surgissant de l’extérieur, et non comme une fatalité inhérente à l’être. L’une des plus grandes illusions consiste à oublier que la vie est captive de la mort.

mort

C’est par peur de la mort que je pense au suicide.

mort

Dans la mort, je ne meurs pas, c’est le temps qui meurt en moi.

mort

Des mouches aux mains d’enfants espiègles,
Voilà ce que nous sommes pour les dieux :
Ils nous tuent pour leur plaisir.

mort

Doesn’t the ground swallow me
when I die, or the sea
if I die at sea ?
La terre ne m’avale-t-elle pas
quand je meurs, ou la mer,
si je meurs en mer ?

mort

Enfant, je courais pour ne pas être en retard à l’école. Adolescent, je courais pour ne pas rater le début du match. Jeune homme, je courais pour ne pas la faire attendre. Militaire, je courais pour ne pas être en retard au rassemblement. Employé, je courais pour ne pas arriver en retard au bureau. Directeur de société, je courais pour ne pas rater l’avion. P.-D.G., je courais pour ne pas être en retard aux conseils d’administration. Mais, aujourd’hui, je ne souhaite qu’une chose : arriver en retard… à mon dernier rendez-vous !

mort

Habitue-toi à vivre dans cette pensée que la mort n’est rien pour nous ; car tout bien comme tout mal réside dans la sensation ; or la mort est la privation de la sensibilité.

mort

Il est impératif de tuer Peter Pan, sinon c’est un suicide.

mort

Il faut de si fortes raisons pour vivre qu’il n’en faut pas pour mourir.

mort

  — Il ne faut pas pleurer, mon petit, c’est naturel que les vieux meurent. Tu as toute la vie devant toi.
  — Il cherchait à me faire peur, ce salaud-là, ou quoi ? J’ai toujours remarqué que les vieux disent « tu es jeune, tu as toute la vie devant toi », avec un bon sourire, comme si cela leur faisait plaisir.

mort

[…] j’ai compris que je ne vivrais pas éternellement. Il faut longtemps pour apprendre ça, mais, une fois qu’on le découvre, le changement intérieur est complet, on ne peut plus jamais redevenir tel qu’on était.

mort

Je crois que Madame Rosa, quand elle avait toute sa tête, voulait mourir pour de bon et pas du tout comme s’il y avait encore du chemin à faire après.

mort

Je demande, pour ma part, à être conduit au cimetière dans une voiture de déménagement.

mort

Je m’étais mis à lire tout ce que j’avais pu me procurer de et sur Fritz Lang, et plus j’avançais, plus ma colère grandissait contre cette schizophrénie qui fait que, parce qu’il est mort, on doit respecter quelqu’un qu’on ne respectait pas de son vivant. Les nécrologies, à la télévision et dans les journaux, me paraissaient suspectes. Je ne pouvais m’empêcher de penser qu’elles cachaient un soulagement, voire l’inverse : un malaise. Et les phrases, parfaitement justes, sur l’importance de Lang pour l’évolution du cinéma et de son langage, tournaient d’une manière ou d’une autre à la justification. Maintenant qu’il est mort, on veut en faire un mythe le plus vite possible. Merde. Sa mort n’est pas une solution.
(Sa mort n’est pas une solution : Le metteur en scène allemand Fritz Lang)

mort

Je n’aime pas les enterrements et j’ai décidé que je n’irai plus qu’au mien.

mort

Je serai triste comme un saule
Quand le Dieu qui partout me suit
Me dira, la main sur l’épaule
"Va-t’en voir là-haut si j’y suis"

mort

La mort est une formalité désagréable, mais tous les candidats sont reçus.

mort

La mort ferme les yeux des morts et ouvre ceux des survivants.

mort

La mort ne sera jamais des souvenirs.

mort

La mort n’est pas une solution.

mort

La mort nous parle d’une voix profonde, mais c’est pour ne rien dire.

mort

La mort s’aborde avec courage et se regarde avec orgueil, le rire des ennemis est seul redoutable.

mort

La mort serait le contraire de la naissance, un peu comme la vieillesse l’est de l’enfance, mais pas nécessairement le contraire de la vie et de l’être.

mort

Le premier homme qui est mort a dû être drôlement surpris.

mort

Les animaux qui ne font rien d’inutile ne méditent pas sur la mort.

mort

Le seul argument contre l’immortalité est l’ennui. De là dérivent d’ailleurs toutes nos négations.

mort

Les morts ne savent rien, et toute récompense leur sera refusée ; car leur mémoire est oubliée.

mort

Les morts sont plus nombreux que les vivants. Leur nombre augmente. Les vivants sont rares.

mort

Les vivants sont des morts en sursis.

mort

Lorsque je serai mort, le Monde aura cessé de tourner, ne sera plus.

mort

Mais même les superflus font encore les importants avec leur mort et même la noix la plus creuse veut qu’on la casse.

mort

Mourir, ce n’est rien. Commence donc par vivre. C’est moins drôle et c’est plus long.

mort

« N’aie pas peur, disait ma voix. Personne n’est autorisé à mourir plus d’une fois. La comédie sera bientôt terminée, et plus jamais tu n’auras à repasser par là. »

mort

Notre nature est dans le mouvement ; le repos entier est la mort.

mort

On ne meurt pas toujours littéralement d’inanition, mais toujours intégralement d’inhumation.

mort

On ne meurt qu’une fois et c’est pour si longtemps.

mort

Pas même les étoiles ne résistent à l’anéantissement de la vie.

mort

Pourquoi tellement vous préocuper de l’avenir d’un monde condamné ?

mort

Quiconque n’est pas mort jeune mérite de mourir.

mort

Seul un médiocre souhaitera, pour mourir, atteindre le stade de la vieillesse. Souffrez donc, enivrez-vous, buvez la coupe du plaisir jusqu’à la lie, pleurez ou riez, poussez des cris de joie ou de désespoir – il n’en restera rien de toute manière. Toute la morale n’a d’autre but que de transformer cette vie en une somme d’occasions perdues.

mort

Si je deviens centenaire, je me lèverai chaque matin pour lire les faire-part nécrologiques des journaux ; si mon nom n’y est pas, je retournerai me coucher.

mort

Si ma femme doit être veuve un jour, j’aimerais mieux que ce soit de mon vivant.

mort

Tant que l’homme sera mortel, il ne pourra pas être vraiment décontracté.

mort

Tout est ridicule devant la mort.

mort

— Tu veux vraiment mourir ?
— Non… J’ai toujours voulu vivre. C’est ça mon problème.

mort

Un au-delà ? Pourquoi pas ?
Pourquoi les morts ne vivraient-ils pas, les vivants meurent bien !

mort

Un vivant, ce n’est qu’un mort qui n’est pas entré en fonction.

mort

Veux bien mourir si cela ne me coûte pas la vie.

mort

Vivre me déroute plus que mourir.

mort

We’re perched headlong
    on the edge of boredom
We’re reaching for death
    on the end of candle
We’re trying for something
    That’s already found us
Nous sommes juchés la tête en bas
    au bord de l’ennui
Nous cherchons à atteindre la mort
    au bout d’une bougie
Nous essayons de trouver quelque chose
    Qui nous a déjà trouvés

mort

y’a pas d’prochain’ fois
un’ fois mais pas deux
y’a pas d’prochain’ fois à ce petit jeu

il était un’ fois
il était un’ fois mais pas deux