[DragonSoft] [DS]

citations

[DS] [JF] [OPi]
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 2006, 2007, 2010, 2012, 2013, 2014

Une citation choisie au hasard, parmi un dictionnaire en ligne de plus de 3000 citations : OPiCitations

  1. Computer science is no more about computers than astronomy is about telescopes.

    (Attribuée de façon erronée à Edsger W. Dijkstra) vendredi 24 octobre 2014


  2. A language that doesn’t affect the way you think about programming, is not worth knowing.

    (Alan J. Perlis) mardi 3 décembre 2013


  3. Thus, programs must be written for people to read, and only incidentally for machines to execute.

    (Structure and Interpretation of Computer Programs ; Harold Abelson et Gerald Jay Sussman) dimanche 30 décembre 2012

    Any fool can write code that a computer can understand. Good programmers write code that humans can understand.

    (Refactoring: Improving the Design of Existing Code ; Martin Fowler) dimanche 30 décembre 2012


  4. Si tu as une pomme, que j’ai une pomme, et que l’on échange nos pommes, nous aurons chacun une pomme. Mais si tu as une idée, que j’ai une idée et que l’on échange nos idées, nous aurons chacun deux idées.

    (George Bernard Shaw) vendredi 28 décembre 2012


  5. Les programmes d’ordinateur sont souvent considérés comme un support d’écriture uniquement, en vertu de quoi il importerait peu de savoir comment ils sont écrits, pourvu qu’ils fonctionnent. En réalité, la probabilité qu’un programme fonctionne se trouve sensiblement améliorée par la capacité que nous avons à pouvoir le lire, laquelle augmente à son tour les chances qu’il fonctionne précisément comme prévu.

    (JavaScript : Gardez le meilleur !/ JavaScript: The Good Parts ; Douglas Crockford, 2008) vendredi 30 juillet 2010


  6. Il a à voir avec l’influence des outils que nous essayons d’utiliser sur nos habitudes de penser. Je constate l’existence d’une tradition culturelle, dont les racines remontent sans doute à la Renaissance, d’ignorer cette influence, de considérer l’esprit humain comme le maître suprême et autonome de ses artefacts. Mais si je commence à analyser mon mode de penser et celui de compagnons humains, j’arrive, que cela me plaise ou non, à une conclusion totalement différente, à savoir que les outils que nous tentons d’utiliser et le langage ou la notation que nous utilisons pour exprimer ou enregistrer nos pensées sont les facteurs majeurs déterminant tout simplement ce que nous pouvons penser ou exprimer ! L’analyse de l’influence qu’ont les langages de programmation sur les modes de penser de leurs utilisateurs et la reconnaissance qu’aujourd’hui, la matière grise est de loin notre ressource la plus rare, ensemble, nous donne une nouvelle série de repères pour comparer les mérites relatifs de différents langages de programmation. Le programmeur compétent est pleinement conscient de la taille strictement limitée de son crâne ; il approche donc la tâche de la programmation en toute modestie, et, entre autres choses, il évite les astuces ingénieuses comme la peste.

    […]

    Je n’ai pas connaissance d’une autre technologie couvrant un ratio de 1010 ou plus : l’ordinateur, en raison de son extraordinaire rapidité, semble pour la première fois nous fournir un environnement où des artefacts hautement hiérarchisés sont à la fois possibles et nécessaires. Ce défi, à savoir la confrontation avec le travail de la programmation, est si unique que cette nouvelle expérience peut nous apprendre beaucoup sur nous-mêmes. Elle devrait approfondir notre compréhension du processus de conception et de création, elle devrait nous donner un meilleur contrôle sur l’organisation de nos pensées. Si ça n’est pas le cas, à mon avis nous ne méritons absolument pas l’ordinateur !

    (Le programmeur modeste/ The Humble Programmer ; Edsger W. Dijkstra, 1972) mardi 2 octobre 2007


  7. Computer programming is an art form, like the creation of poetry or music.

    (Donald E. Knuth, 1974) lundi 7 août 2006

    Pour moi, la programmation est plus qu’un art appliqué important. C’est aussi une ambitieuse quête menée dans les tréfonds de la connaissance, et il est certain que cela ajoutera énormément à notre compréhension de ce que nous connaissons et de la façon dont nous le connaissons.

    (David Sayre in Management and the computer of the future, 1962) lundi 7 août 2006


1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 2006, 2007, 2010, 2012, 2013, 2014

["The problem with quotes found on the Internet is that they are often not true." (Abraham Lincoln)] Autres listes de citations :
[DragonSoft] [DS] lundi 3 septembre 2018 [DS] [JF] [OPi]