OPiCitations

Auteur "Paul Valéry" : 42 résultats (sur 3389 citations)

pionnier

Ce qui étonne dans les excès des novateurs de la veille, c’est toujours la timidité.

caractère

C’est parfois une épine cachée et insupportable que nous avons dans la chair qui nous rend difficiles et durs avec tout le monde.

bêtise

Combien de gens meurent dans les accidents, pour ne pas lâcher leur parapluie !

livre

Dans les livres comme dans les plats, je n’aime que le maigre.

création

Dieu a fait le monde de rien, mais le rien perce.

quotation

Il y a des moi plus moi que d’autres.

diversification

J’ai beau faire. Tout m’intéresse.

quotation

Je ne suis pas toujours de mon avis.

quotation

Je sais bien que je suis une ébauche.

abstraction

La clarté dans les choses non pratiques résulte toujours d’une illusion.

violence

La faiblesse de la force est de ne croire qu’à la force.

ambition

L’ambition extérieure a pour condition une sorte de désespoir ou d’abandon de l’ambition intérieure.

rêve

La meilleure façon de réaliser ses rêves, c’est de se réveiller.

mémoire

La mémoire est l’avenir du passé.

mort

La mort nous parle d’une voix profonde, mais c’est pour ne rien dire.

amour

L’amour existe d’autant plus que son objet imaginé existe moins. Et par conséquence, l’absence de l’objet réel l’augmente.

violence

La plupart des crimes sont des actes de somnambulisme, la morale consisterait à réveiller à temps le dormeur.

théologie

La théologie joue avec la « vérité » comme un chat avec une souris.

quotation

L’avenir n’est plus ce qu’il était.

vie

La vie est à peine un peu plus vieille que la mort.

déterminisme

Le déterminisme est la seule manière de se représenter le monde. Et l’indéterminisme, la seule manière d’y exister.

poésie

Le poème – cette hésitation prolongée entre le son et le sens.

mort

Les animaux qui ne font rien d’inutile ne méditent pas sur la mort.

quotation

Les événements sont l’écume des choses.

caractère

Les hommes se distinguent par ce qu’ils montrent et se ressemblent par ce qu’ils cachent.

savoir

Les mots font partie de nous plus que les nerfs. Nous ne connaissons notre cerveau que par ouï-dire.

espoir

L’espoir est un scepticisme. C’est douter du malheur instant.

génie

Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n’est rien.

causalité

L’homme sait assez souvent ce qu’il fait, il ne sait jamais ce que fait ce qu’il fait.

utopie

L’idéal est une manière de bouder.

quotation

L’invention des anesthésiques est anti-métaphysique.

livre

On n’achève pas un livre, on l’abandonne.

action

Que de choses il faut ignorer pour "agir" !

vie

Que fais-tu tout le jour ? Je m’invente.

preuve

Rappelez-vous tout simplement qu’entre les hommes il n’existe que deux relations : la logique ou la guerre. Demandez toujours des preuves, la preuve est la politesse élémentaire qu’on se doit. Si l’on refuse, souvenez-vous que vous êtes attaqué et qu’on va vous faire obéir par tous les moyens. Vous serez pris par la douceur ou par le charme de n’importe quoi, vous serez passionné par la passion d’un autre ; on vous fera penser ce que vous n’avez pas médité et pesé ; vous serez attendri, ravi, ébloui ; vous tirerez des conséquences de prémisses qu’on vous aura fabriquées, et vous inventerez, avec quelque génie, – tout ce que vous savez par cœur.
  — Le plus difficile est de voir ce qui est, – soupirai-je.
  — Oui, – dit M. Teste, – c’est-à-dire de ne pas confondre les mots. Il faut sentir qu’on les arrange comme on veut, et à chaque combinaison qu’on en peut former ne correspond pas forcément quelque autre chose.

beauté

Rien de beau ne peut se résumer.

politique

Si l’État est fort, il nous écrase. S’il est faible, nous périssons.

quotation

Toute chose qui est, si elle n’était, serait énormément improbable.

quotation

Tout est prédit par le dictionnaire.

politique

Une nation est dans l’anarchie lorsque le peuple tient le gouvernement pour ce qu’il est.

art

Une œuvre d’art devrait toujours nous apprendre que nous n’avions pas vu ce que nous voyons.

solitude

Un homme seul est toujours en mauvaise compagnie.