OPiCitations

Œuvre "H.P. Lovecraft : Contre le monde, contre la vie" : 5 résultats (sur 3386 citations)

psychologie

Dans ces conditions, on ne s’étonnera pas que Lovecraft n’ait guère éprouvé de sympathie pour Freud, le grand psychologue de l’ère capitaliste. Cet univers de « transactions » et de « transferts », qui vous donne l’impression d’être tombé par erreur dans un conseil d’administration, n’avait rien qui puisse le séduire.

vie

Et c’est très sérieusement qu’il [Lovecraft] affirmera à Kleiner que l’homme est semblable au polype du corail – que sa seule destinée est de « construire de vastes édifices, magnifiques, minéraux, pour que la lune puisse les éclairer après sa mort ».

génie

Il est difficile, et peut-être impossible, d’avoir à la fois son génie et l’intelligence de son génie.

poésie

Offrir une alternative à la vie sous toutes ses formes, constituer une opposition permanente, un recours permanent à la vie : telle est la plus haute mission du poète sur cette terre.

roman

  On peut opportunément comparer un roman traditionnel à une vieille chambre à air placée dans l’eau, et qui se dégonfle. On assiste à un écoulement généralisé et assez faible, comme une espèce de suppuration d’humeurs, qui n’aboutit finalement qu’à un confus et arbitraire néant.
  Lovecraft, lui, place énergiquement la main sur certains points de la chambre à air (le sexe, l’argent…) dont il souhaite ne rien voir affleurer. C’est la technique de la constriction. Le résultat étant, aux endroits choisis par lui, un jet puissant, une extraordinaire efflorescence d’images.