OPiCitations

Sujet "travail" : 25 résultats (sur 3384 citations)

travail

173.  Les louangeurs du travail. — Dans la glorification du « travail », dans les infatigables discours de la « bénédiction du travail », je vois la même arrière-pensée que dans les louanges des actes impersonnels et d’un intérêt général : l’arrière-pensée de la crainte de tout ce qui est individuel. On se rend maintenant très bien compte, à l’aspect du travail — c’est-à-dire de cette dure activité du matin au soir — que c’est là la meilleure police, qu’elle tient chacun en bride et qu’elle s’entend vigoureusement à entraver le développement de la raison, des convoitises, des envies d’indépendance. Car le travail use la force nerveuse dans des proportions extraordinaires, il retire cette force à la réflexion, à la méditation, aux rêves, aux soucis, à l’amour et à la haine, il place toujours devant les yeux un but minime et accorde des satisfactions faciles et régulières. Ainsi une société, où l’on travaille sans cesse durement, jouira d’une plus grande sécurité : et c’est la sécurité que l’on adore maintenant comme divinité suprême. — Et voici (ô épouvante !) que c’est justement le « travailleur » qui est devenu dangereux ! Les « individus dangereux » fourmillent ! Et derrière eux il y a le danger des dangers — l’individuum !

travail

Anyone can do any amount of work, provided it isn’t the work he is supposed to be doing at that moment.
N’importe qui peut accomplir n’importe quelle tâche, aussi lourde soit-elle, pourvu que ce ne soit pas celle qu’il soit censé accomplir à ce moment-là.

travail

Dans la vie, soit on travaille, soit on gagne de l’argent !

travail

Ever sit and watch ants?
Look at this one. He’s carrying a crumb that’s bigger than he is, and he’s running.
And if you put an obstacle in front of him, he’ll scramble like crazy until he gets across it. He doesn’t let anything stop him.
I just can’t identify with that kind of work ethic.
T’as déjà étudié les fourmis ?
Regarde celle-là. Elle porte une miette plus grosse qu’elle. Et elle court.
Et si tu mets un obstacle devant elle, elle déploie toute son énergie pour l’escalader sans lâcher sa charge.
Je ne peux adhérer à ce genre d’éthique.

travail

Il est curieux qu’ayant les convictions que j’ai, j’arrive à tirer du plaisir de mon travail (quand je travaille !). Il n’y a que le travail qui nous fasse oublier l’essentiel, c’est-à-dire ce à quoi il ne faut pas penser si on veut entreprendre quelque chose et laisser des traces.
  Le travail – divine obnubilation !
  Si je pouvais oublier tout ce que je sais !

travail

J’aime le travail, il me fascine, je peux m’asseoir et le contempler pendant des heures.

travail

J’ai toujours pensé que travailler dur était l’occupation de ceux qui n’avaient rien d’autre à faire.

travail

La peur de l’ennui est la seule excuse du travail.

travail

L’asservissement de l’homme au gagne-pain, c’est une monstruosité : la réduction de l’homme à l’état d’un jeton de présence. On l’introduit dans la machine sociale, qui la restitue à l’autre bout à l’état de retraité ou de cadavre.

travail

Le bonheur est presque toujours le produit du labeur.

travail

Les méthodes de production modernes nous ont donné la possibilité de permettre à tous de vivre dans l’aisance et la sécurité. Nous avons choisi, à la place, le surmenage pour les uns et la misère pour les autres : en cela, nous nous sommes montrés bien bêtes, mais il n’y a pas de raison pour persévérer dans notre bêtise indéfiniment.

travail

Le travail, c’est tout ce que l’on est obligé de faire ; le jeu, c’est tout ce qu’on fait sans y être obligé.

travail

Le travail éloigne de nous trois grands maux, l’ennui, le vice et le besoin.

travail

Le travail est beau et noble. Il donne une fierté et une confiance en soi que ne peut donner la richesse héréditaire.

travail

Le travail est le fléau des classes alcooliques.

travail

(pour ceux d’entre vous qui ne seraient pas procrastinateur, précisons que les délais commencent à être pressants une semaine ou deux après leur échéance)

travail

Puisqu’il existe une médecine du travail, c’est que l’on a enfin reconnu que c’était une maladie.

travail

Quand on ne travaillera plus le lendemain des jours de repos, la fatigue sera vaincue.

travail

Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, on aura fait un grand pas dans la civilisation des loisirs.

travail

— Qu’est-ce que vous voulez ? demanda-t-il.
— Je cherche du travail, murmura Cole. […]
— Adressez-vous à l’office de Placement du Bureau fédéral du contrôle des activités, dit l’homme d’un ton tranchant. Vous savez que toutes les thérapeutiques occupationnelles doivent passer par l’office. »

travail

The goal of the future is full unemployment, so we can play. That’s why we have to destroy the present politico-economic system.
L’objectif de l’avenir est le chômage complet, pour que nous puissions jouer. C’est pourquoi nous devons détruire le système politico-économique actuel.

travail

  Tout ceci n’est qu’un préambule. Pour parler sérieusement, ce que je veux dire, c’est que le fait de croire que le TRAVAIL est une vertu est la cause de grands maux dans le monde moderne, et que la voie du bonheur et de la prospérité passe par une diminution méthodique du travail.

travail

  Tout ce que l’homme fait m’apparaît artificiel et inutile. L’animal seul trouve grâce à mes yeux. Quelle absurdité que ce singe qui va au bureau ! Se confiner dans une chambre se mettre à sa table de travail, y rester pendant des heures, – non, la dernière des bêtes est plus près de la vérité que l’homme.
  Et quand je pense à cette race maudite de fonctionnaires qui emploient leurs journées à s’occuper de choses qui ne les regardent pas, qui n’ont rien de commun avec leurs soucis ou leur être même ! Personne, dans la vie moderne, ne fait ce qu’il devrait faire, ce qu’il aimerait faire surtout. Et quand je pense aussi que le paysan est en voie de disparition ! Décidément, rien ne pourra jamais me réconcilier avec l’avenir de l’homme.

travail

  — Tout travail n’est-il pas une thérapie ?

travail

Un homme soucieux de sa carrière n’a pas de temps à perdre avec sa femme et ses amis ; il doit le consacrer à ses seuls ennemis.