OPiCitations

Auteur "Victor Hugo" : 23 résultats (sur 3386 citations)

amour

Aime-moi comme je t’aime, ô mon doux ange adoré. Finissons et commençons ainsi toutes nos années ici-bas, et tous nos siècles là-haut.

quotation

À la chose la plus hideuse mêlez une idée religieuse, elle deviendra sainte et pure. Attachez Dieu au gibet, vous avez la croix.

quotation

  C’était là ce qui s’était passé en Marius. Il avait même, pour tout dire, un peu trop versé du côté de la contemplation. Du jour où il était arrivé à gagner sa vie à peu près sûrement, il s’était arrêté là, trouvant bon d’être pauvre, et retranchant au travail pour donner à la pensée. C’est-à-dire qu’il passait quelquefois des journées entières à songer, plongé et englouti comme un visionnaire dans les voluptés muettes de l’extase et du rayonnement intérieur. Il avait ainsi posé le problème de sa vie : travailler le moins possible du travail matériel pour travailler le plus possible du travail impalpable ; en d’autres termes, donner quelques heures à la vie réelle, et jeter le reste dans l’infini. Il ne s’apercevait pas, croyant ne manquer de rien, que la contemplation ainsi comprise finit par être une des formes de la paresse ; qu’il s’était contenté de dompter les premières nécessités de la vie, et qu’il se reposait trop tôt.
  […]
Mais trop de rêverie submerge et noie. Malheur au travailleur par l’esprit qui se laisse tomber tout entier de la pensée dans la rêverie ! Il croit qu’il remontera aisément, et il se dit qu’après tout c’est la même chose. Erreur !
  La pensée est le labeur de l’intelligence, la rêverie en est la volupté. Remplacer la pensée par la rêverie, c’est confondre un poison avec une nourriture.

quotation

Détruire les abus, cela ne suffit pas ; il faut modifier les mœurs. Le moulin n’y est plus, le vent y est encore.

haine

Dis-moi qui tu hantes et je te dirai qui tu hais.

vieillesse

Il y a de la flamme dans l’œil des jeunes gens, mais dans celui du vieillard il y a de la lumière.

quotation

Il y a des gens qui ont une bibliothèque comme les eunuques ont un harem.

quotation

Je dirai tout, ce sera grand.

civilisation

La civilisation n’est autre chose que le mode de végétation propre à l’humanité.

quotation

  La colère peut être folle et absurde ; on peut être irrité à tort ; on n’est indigné que lorsqu’on a raison au fond par quelque côté. Jean Valjean se sentait indigné.

tristesse

La mélancolie c’est le bonheur d’être triste.

calembour

Le calembour est la fiente de l’esprit qui vole.

quotation

Le monde naît, Homère chante. C’est l’oiseau de cette aurore.

vie

Le plus grand ennui c’est d’exister sans vivre.

quotation

Les bons mûrissent, les mauvais pourrissent.

empire

Les empires conquérants meurent d’indigestion.

quotation

Les fortes sottises sont souvent faites, comme les grosses cordes, d’une multitude de brins.

gourmandise

L’indigestion a été inventée par le bon Dieu pour faire la morale aux estomacs.

science

  M. Arago avait une anecdote favorite. Quand Laplace eut publié sa Mécanique céleste, disait-il, l’empereur le fit venir. L’empereur était furieux. — Comment, s’écria-t-il en apercevant Laplace, vous faites tout le système du monde, vous donnez les lois de toute la création, et dans tout votre livre vous ne parlez pas une seule fois de l’existence de Dieu ! — Sire, répondit Laplace, je n’avais pas besoin de cette hypothèse.
Faits contemporains

vie

Pourquoi Dieu met-il le meilleur de la vie tout au commencement ?

quotation

Quand les chacals viennent mordre le lion, c’est qu’il est mort.

traduction

Traduire, c’est transvaser une liqueur d’un vase à col large dans un vase à col étroit. Il s’en perd beaucoup.

beauté

Vous n’êtes pas jolie, vous êtes pire.