OPiCitations

Sujet "vieillesse" : 13 résultats (sur 3386 citations)

vieillesse

À Paris, ce qu’on appelait autrefois l’âge mûr tend à disparaître. On reste jeune très longtemps, puis on devient gâteux.

vieillesse

Ce qu’il y a de terrible avec la vieillesse, c’est qu’on reste jeune.

vieillesse

Il y a de la flamme dans l’œil des jeunes gens, mais dans celui du vieillard il y a de la lumière.

vieillesse

  J’avais vieilli. Inutile de me le cacher. Je ne m’emportais plus aussi facilement. Ce qui me faisait bondir autrefois ne s’imposait plus à moi de façon aussi nette. On n’aimerait y voir l’œuvre d’une certaine sagesse, péniblement acquise avec le temps, mais il s’agit en fait d’un abandon, d’une indifférence épuisée pour l’écœurant spectacle de l’humanité. En particulier certains soirs.

vieillesse

La vieillesse arrive brusquement, comme la neige. Un matin, au réveil, on s’aperçoit que tout est blanc.

vieillesse

Les vieillards sont assez enclins à doter de leurs chagrins l’avenir des jeunes gens.

vieillesse

Les vieux et les vieilles ne servent plus à rien et ne sont plus d’utilité publique, alors on les laisse vivre. En Afrique, ils sont agglomérés par tribus où les vieux sont très recherchés, à cause de tout ce qu’ils peuvent faire pour vous quand ils sont morts.

vieillesse

Monsieur Hamil m’avait souvent dit que le temps vient lentement du désert avec ses caravanes de chameaux et qu’il n’était pas pressé car il transportait l’éternité. Mais c’est toujours plus joli quand on le raconte que lorsqu’on le regarde sur le visage d’une vieille personne qui se fait voler chaque jour un peu plus et si vous voulez mon avis, le temps, c’est du côté des voleurs qu’il faut le chercher.

vieillesse

On n’est pas vieux tant que l’on cherche.

vieillesse

Plus notre gâteau d’anniversaire porte de bougie, moins nous avons de souffle pour les éteindre.

vieillesse

Si vous voulez vivre longtemps, vivez vieux.

vieillesse

Tout le monde voudrait vivre longtemps, mais personne ne voudrait être vieux.

vieillesse

Un vieillard qui meurt, c’est comme une bibliothèque qui brûle.