OPiCitations

Auteur "Christine Angot" : 14 résultats (sur 3389 citations)

quotation

C’était complètement un hasard, c’était un moteur en marche, ça suffit vos appréciations, stylistiques, narratologiques, techniques. Construit, construit veut dire enfermé, enfermé veut dire emprisonné, emprisonné veut dire puni, puni veut dire bêtise, bêtise veut dire faute, faute, erreur, erreur, faute, de goût ou morale ou très grave, moi je n’ai rien fait de mal donc il n’y a aucune raison que je me construise une raison et une construction.
[…]
À force de faire des livres où la construction ne sera même pas repérable, parce qu’elle sera mentale, physique et mentale, elle sera mentale et pas menteuse, physique et pas visible.

quotation

Être incapable d’inventer n’est pas de l’impuissance, c’est un principe.

artiste

  Il en va d’un artiste et de sa vie privée comme d’une accouchée et de son enfant. Le lien entre les deux est secret. Vous pouvez regarder l’enfant, mais vous ne devriez pas soulever la chemise de sa mère pour savoir si elle est maculée de sang. Pouvez-vous imaginer quelque chose de plus indélicat lors d’une visite à une jeune maman ?

quotation

Ils font de moi un personnage, une gueularde, poissarde, un monstre de foire, avec son agent, son imprésario, une marionnette, alors que le monstre de l’histoire est Gepetto, est-ce qu’on s’amuse à faire de chair quelqu’un qui est de bois ?

rêve

J’ai des rêves beaucoup plus riches, je n’en ai pas les moyens, je le sais. J’ai des rêves d’une richesse et d’une puissance s’il savait.

écriture

J’écris des livres d’écriture, pas d’attaque. J’écris à l’ordinateur, pas à la mitraillette. C’est vous qui, toute la journée, attaquez, commercialement, psychologiquement, économiquement, physiquement, et bien sûr militairement.

quotation

Je ne RACONTE pas. Je ne raconte pas MON histoire. Je ne raconte pas une HISTOIRE. Je ne débrouille pas MON affaire. Je ne lave pas MON linge sale. Mais le drap social.

écriture

  La vérité, fût-elle littéraire, est un engagement, à condition que plane, au-dessus de chaque affirmation, l’ombre du doute. Mais les écrivains de théâtre s’adressent au public, une masse. Elle n’aime que l’action, la masse, c’est ça le problème. Elle est hystérique, mais faiblement émotive. Si la masse était émotive, il n’y aurait plus de guerres, plus de boucheries. Les moments émus de la masse tournent vite à l’hystérie, à la sauvagerie, au pillage, au sacrifice. L’écrivain doit réussir à vous convaincre qu’il en sait plus que vous, que, malgré cela, il doute plus que vous. Claude m’a demandé « à balader ainsi le lecteur entre vrai et faux, est-ce que tu jouis ? – Il n’y a même que ça qui me fait jouir » j’ai répondu. Sèchement, j’aime autant vous le dire. Je ne suis pas devenue frigide spécialement, ce n’est pas cela. Mais je ne me sens vivante qu’en écrivant. Quand l’écriture arrive. La vie en train de s’effacer autour. De se rassembler en même temps au cœur, dans l’écrit. Pareil quand on fait l’amour bien sûr, la vie autour s’efface, et se concentre uniquement sur les organes sexuels, exacerbés.

quotation

L’espoir collectif, le public a des gestes uniques. Mais après c’est d’un seul mouvement que tous ils rentrent à la maison.

écriture

On rate sa vie, pour essayer de la rattraper on écrit. Pour transformer la vie. Et plus on écrit, plus on rate sa vie. Or rien ne peut remplacer la vie. Jamais.

égocentrisme

Quand les gens sortent le mot : le narcissisme, c’est qu’ils sont vraiment dégoûtés de ce que j’écris. Ils sont dégoûtés de voir quelqu’un s’intéresser à lui-même plus qu’eux-mêmes ne s’intéressent à eux-mêmes. Vous êtes jaloux de n’avoir pas le temps matériel d’écrire vous aussi combien vous vous intéressez à vous-mêmes.

écriture

S’il suffisait de souffrir pour écrire, on croulerait sous les manuscrits de malheurs.

imagination

Souvent j’utilise des livres pour écrire, adulte on vit dans l’imaginaire, pour voir réellement il n’y a que les enfants. Pour la réalité, que les enfants, et les jeunes gens. On n’a plus que l’imaginaire à partir de vingt ans, ce qu’on a trouvé dans les livres, ce qu’on a appris et ce qu’on vous a dit.

quotation

Vous voyez quelqu’un qui vous livre les armes, qui vous les charge, qui vous les donne chargées dans la main, toutes prêtes, des grenades, prêtes à être balancées, la plupart, vous les lancez.