OPiCitations

(sur 3386 citations)

poésie

Si donc l’on veut absolument parler de l’engagement du poète, disons que c’est l’homme qui s’engage à perdre. C’est le sens profond de ce guignon, de cette malédiction dont il se réclame toujours et qu’il attribue toujours à une intervention de l’extérieur, alors que c’est son choix le plus profond, non pas la conséquence mais la source de sa poésie. Il est certain de l’échec total de l’entreprise humaine et s’arrange pour échouer dans sa propre vie, afin de témoigner, par sa défaite singulière, de la défaite humaine en général. Il conteste donc, comme nous verrons, ce que fait aussi le prosateur. Mais la contestation de la prose se fait au nom d’une plus grande réussite et celle de la poésie au nom de la défaite cachée que recèle toute victoire.