OPiCitations

Œuvre "Le cas étrange du Dr.Jekyll et Mr.Hyde" : 4 résultats (sur 3386 citations)

drogue

  La drogue n’avait pas d’action sélective ; elle n’était ni diabolique ni divine ; elle ne faisait que forcer les portes de la prison constituée par ma disposition psychologique, et, à l’instar des captifs de Philippes, ceux-là qui étaient dedans s’évadaient.

peur

La peur, c’est l’homme qui se contemple à l’improviste dans un miroir légèrement déformant. C’est la vague connaissance des racontars, des imprudences littéraires, des médisances burlesques, des appréciations du voisinage.
  La peur est effroyable parce qu’elle est simple et vulgaire. Elle naît souvent d’un sourire dont l’expression est incompréhensible. Pour s’apercevoir de sa présence, un long travail est nécessaire. Ce travail est rebutant. C’est ce qui explique pourquoi la plupart des hommes se croient en sécurité.
(Préface)

vie

  La vie imaginaire des hommes est aussi vraisemblable que leur vie sociale dans ses rapports positifs avec les autres hommes. Tous possèdent deux existences parallèles dont l’équilibre est souhaitable. La peur naît souvent du déséquilibre entre ces deux existences. C’est une intoxication sournoise de la pensée littéraire qu’on pourrait peut-être guérir par ces mots : on ne meurt qu’une fois.
(Préface)

quotation

[…] tandis que Jekyll ressentirait cruellement les feux de l’abstinence, Hyde ne s’apercevrait même pas de tout ce qu’il aurait perdu.